Home

Les « covers » pullulent sur Youtube. Ce sont des reprises de grands tubes réalisées par de sinistres inconnus néanmoins bourrés de talent qui, faute d’accéder aux auditions de The Voice, se contentent d’un petit million de « like » sur le net.

L’autre jour je finissais à peine mon billet sur le Arroz a la cubana qu’une magnifique demi-portion aux cheveux en bataille me fit la moue en lisant mes lignes. Mal habitué aux sourires et aux « ils sont bien tes billets Veteau », je suis soudain pris d’une crise d’angoisse : que se passe t-il ?

« C’est bien mais tu ne donnes pas les proportions de chacun des ingrédients de ta recette. Comment je fais moi pour le faire ton Arroz a la cubana ?  »

Question pertinente qui mérite ici une explication.

Je cuisine rarement avec un livre de recette sous les yeux. J’ai appris dans les cuisines andalouses et au comptoir de mes bars à tapas préférés : à l’oeil et au goût. Je fonctionne donc au souvenir, au feeling, au « talento ». Oui, c’est extrêmement prétentieux mais c’est comme ça. « Qué quieres que te digas guapas ? » J’observe, je goûte et c’est comme ça que mes deux années grenadines m’ont fait prendre 10 kilos. Sans regret. Pourquoi je ne fais pas un effort de pédagogie dans ce blog ?

Parce que je vous invite à faire de même. Prenez du poids, faites traîner votre doigts dans vos plats, soyez gourmand(e)s et surtout trompez vous, faites des erreurs et recommencez. Les tapas présentées ici sont élaborées à partir d’une matière première bon marché : faites vous donc plaisir sans complexe à l’abris des regards de vos invités dans le secret de votre cuisine. Rien de tel que de se délecter en solitaire d’une croqueta qui s’est malencontreusement épanchée dans son bain d’huile, croyez moi.

Enfin ma belle, laissez moi le plaisir de vous préparer cette recette que vous aimez tant, laissez moi le plaisir de mettre mes petits plats dans les grands pour voir ce sourire ravi et gourmand qui en fait chavirer plus d’un. Laissez moi ce plaisir là dans cette cuisine qui est désormais la nôtre car ça fait trop longtemps (beaucoup trop longtemps) que je cuisine en casseroles et en mots pour les autres.

Dans ce blog, je fais des « covers »de tapas. Je n’ai pas assez de sangre andalouse dans les veines pour vous livrer l’originale. C’est une réinterprétation de mes souvenirs, de quelques sensations. C’est une obsession, des obsessions (vous l’avez bien compris) qui prennent forme entre ces lignes et je m’applique à ce qu’elle soit la plus belle possible. Ce sont des « covers » de tapas qui ne méritent pas The Voice, ni même Top Chef mais qui espèrent vos « like » par millions.

Publicités

2 réflexions sur “Une « cover » de tapas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s