Home

La semaine dernière j’étais en pèlerinage. Oui en pèlerinage. Rassurez vous, je n’ai pas retourné ma veste en 2014, il s’agissait d’une procession pour célébrer les plaisirs des sens : une prière à la sacro sainte Croqueta sur les terres plates et grises qui m’ont vu naître, la Belgique.

Et étrangement, je ne cesse de constater les points communs entre le pays de Brel (Stromae pour les plus jeunes) et celui de Paco de Lucia (Monica Cruz pour les plus jeunes et les plus obsédés d’entre vous).

paco de lucia

Le célèbre guitariste Paco de Lucia

Campagne de la célèbre marque de lingerie "Agent Provocateur" avec Monica Cruz.

Campagne de la célèbre marque de lingerie « Agent Provocateur » avec Monica Cruz.

Il y a une commune aisance à lever le coude et à taper sur l’épaule de son voisin de comptoir, aimer la « bonne chaire » sans regarder de travers ce qu’il y a dans l’assiette de son voisin, des cervezas certes de qualité incomparables, mais pas chères qui permettent ainsi une ivresse joyeuse et conviviale non négligeable. Notre chère patrie la France se trouve donc coincée entre deux excentriques voisines de pallier mais elle reste reclus dans sa morosité et son snobisme, vas comprendre.

Le comble de tout cela, c’est qu’elle s’obstine à regarder de haut ce mets que je vénère, ce petit concentré de calories, la Croqueta. Trop gras, trop sucré, pas assez fin peut-être pour des estomacs qui se trouvent une nouvelle passion pour les quenelles.

Erreur.

Parce que vous vous en doutez, ami(e)s gourmand(e)s, vous pouvez customiser votre croqueta et surprendre vos invités par votre créativité, votre ouverture d’esprit, votre imagination, bref… Cette petite boule de gras peut faire de vous un as de la spanishfood et des tapas sans vous ruiner.

A quoi ressemble donc une croqueta belge ? Celles et ceux parmi vous qui ont un peu voyagé, doivent se rappeler de la croquette aux crevettes grises dévorée dans une brasserie d’Ostende ou sur les quais d’Anvers. Les plus curieux d’entre vous auront goûté les « chicons en gratin ». Aaaaah les chicons. Drôle de petit nom pour désigner la blancheur immaculée de l’endive. En gratin ? Quelques tranches de jambon blanc, un peu de fromage et de la béchamel. De la béchamel ? Je sens que vous me voyez venir…

Je vous propose donc des Croquetas aux chicons. La croqueta de los tontos¹. Comme évoqué dans un précédent billet, il vous faut une béchamel assez épaisse, sel, poivre, noix de muscade, de la chapelure et des oeufs. Jusque là vous êtes bons. Pendant que la béchamel se repose, vous vous lancez dans la préparation des endives. 4 devraient sufir. Découpées en lamelle, vous les faites revenir dans du beurre et environ 4 cuillères à soupe de sucre pour caraméliser le tout et aténuer l’amertume des chicons. Quand ces derniers ont bien réduit, vous rajoutez quelques dés de jambon. Au choix, soit du jambon blanc (l’équivalent de 4 tranches), soit du Serrano (idem). Vous mélangez la préparation à votre béchamel et vous laissez le tout reposer au frigo toute la nuit : une nuit de noce ibérico-belge torride.

La suite vous la connaissez : un grand bain d’huile et des papilles exaltées à votre table. Il y aura bien un imbécile pour vous raconter que l’endive a été découverte par Napoléon et que c’est grâce à lui que le peuple belge s’est sorti de la malnutrition et s’est envolé vers l’indépendance. Et blablabla… votre croqueta belge est magnifique et saute à cloche pied et en riant entre Bruxelles et Madrid, Tournai et Cadix, Anvers et Bilbao au-dessus de ce coq en perdition au milieu des rumeurs de basse-cour.

1- La croqueta de los tontos : littéralement, « La Croquette des imbéciles ». Ceci n’est pas une blague belge.

Publicités

Une réflexion sur “Las Croquetas du plat pays

  1. Pingback: Mon dîner avec… Renaud | Ya Está by Tonio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s