Home

Je ne vais pas vous parler des 12 raisins que les Espagnols ingurgitent aux douze coups de minuits. La Francesa m’a fait mourir de rire déjà en évoquant le sujet :

« Parce que finalement cette tradition créée de toutes pièces pour écouler les surplus de production de raisin de table est un plus safe pour entretenir son SpanishSpleen que faire une battle de croquetas. »

et vous finirez votre lecture par une très belle interprétation de Stromae de sa chanson « Formidable ». Vous ne l’aviez pas assez entendu en 2013  ? Ou comme moi vous ne l’avez pas écoutée avec suffisamment d’attention. Bouleversant.

Je ne vais pas vous faire non plus un panorama des « menus » de fête espagnole. Ils m’agacent. Catalans, Basques et autres exotismes revendiquant leurs spécificités culinaires surannées en invoquant souvenirs poussiéreux des grands-mères. Vous voyez très bien ce que je veux dire : ces petites mains recroquevillées sur un vieux tablier, sourire doux et calme ou mala leche rigolarde, cela rassure certains, toutes ces petites choses immuables du quotidien d’autrefois. On est en 2014, joder¹ !

Ce soir je m’adresse au jeune qui est en toi. Celui qui va boire plus que de raison en imaginant que les quelques toasts piochés dans cet immonde buffet froid (hum, ce délicieux pâté en croûte) d’une quelconque soirée parisienne seront suffisant pour éponger les litres de vin médaille d’argent du concours 2010. Toi et moi savons comment cette histoire va finir. Ton année 2013 a été un désastre amoureux et sexuel et tu cherches dans un dernier souffle à te consoler en commençant 2014 sous les bons augures d’un gui en plastique ? Pathétique. Déjà gastronomiquement parlant c’était catastrophique… Ne te cache pas : tu as pris du poids à force de junkfood et de pâtes au pesto (« quoi ? c’est vert il y a des légumes, non ? »). Oui c’est ça, bien sûr, l’année prochaine tu vas te remettre au sport ? Fais moi rire.

Tu sens que je suis de compagnie agréable ce soir, n’est-ce pas ? Reprends donc un verre ça ira mieux. Là, tu chancelles et tu es grotesque. Bonne année !! Bwonnee annéeeeee !! Tu as la bouche encore pleine de toasts. Si tu es dans le 8ème ou dans le 16ème arrondissement, tu auras encore un peu de poudre blanche sur le col de ta chemise. Tu rigoles bêtement avec cette fille dont le bas est filé. Vous tentez d’aborder le culot de la bouteille de champagne façon Sex Crimes. Mais sur ce canapé, il manque Denise Richards

11h du matin. Le soleil illumine les cadavres du salon. Celle que tu as prise pour Denise Richards a la tête dans les oreillers du sofa. Elle a passé la nuit avec la bouteille de champagne, pas avec toi. Tu as mal à la tête et tu sens que tu ne peux plus rien avaler. Vraiment ?

J’ai la solution pour toi. Un churros. Prononce « Tchurrrrrros ». La recette est simple : 250g de farine, une pincée de sel, une cuillère à soupe d’huile d’olive, 1/4 de litre d’eau. Tu me mélange tout ça et tu essaie d’avoir une pâte à beignet épaisse mais pas trop un peu comme la béchamel des croquetas, tu te souviens ? Débrouille toi pour trouver une poche à douille et un embout en forme d’étoile (ah oui, c’est technique, ivrogne va !). Tu mets ta pâte à beignet dedans et tu appuies pour faire tomber un petit serpent étoilé dans de l’huile chaude (huile de tournesol ou huile de pépin de raisin si tu as). Une fois doré, sors-le de son bain. Laisse reposer le petit animal histoire qu’il se débarasse de son surplus d’huile. Saupoudre de sucre et trouve toi une bon vieux pot de nutella… Régale toi compañero !

Ton défi maintenant est le suivant : sauras-tu proposer à celle qui se réveille difficilement sur ce canapé en cuir de croquer dans tes churros ?

Je vous souhaite de passer une merveilleuse soirée.

Tous mes voeux pour l’année 2014. Qu’elle soit belle, pleine de tapas et d’éclats de rire.

1- Joder : textuellement, « fais chier » ! Oui, fais chier ! 

Publicités

3 réflexions sur “Feliz año nuevo : Churros in your face !

  1. Pingback: Farago, pintxos club and place to be ? (part 1) | Ya Está by Tonio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s