Home

Cela va faire un peu plus de 6 mois que je découvre la tendance du foodsurfing, eatsurfing, repas chez l’habitant, comme vous voulez. Le principe est simple : un site internet, des hôtes et des gens qui veulent s’incruster pour partager un repas chez des inconnus moyennant une participation financière aux courses.

Cookening mode d'emploi.

Cookening mode d’emploi.

Dimanche dernier, je recevais à la maison Béatrice et sa famille ainsi qu’un couple d’amis à eux via le site Cookening. Ils voulaient s’inviter pour goûter quelques tapas.  Je m’exécute en mode navidad : tortilla à l’huile de truffe, Pimientos del Piquillo, boudins aux pommes et Albondigas. Bim.

C’est toujours une période compliquée pour moi les fêtes de fin d’année. Etant né un 24 décembre, tout se mélange d’un coup. Et depuis trois ans mon activité professionnelle m’oblige à rester sur Paris pendant ces quelques jours de fêtes alors que la famille fait ripailles dans le Sud-Ouest ou dans le plat pays. (ça va, vous avez assez pleuré ?)

Dimanche soir je vois donc débarquer chez moi Béatrice, sa famille et un couple d’amis à eux. L’expérience est un peu biaisée : je connais Béatrice car elle est la marraine d’un très bon ami à moi qui se trouve avoir été mon colocataire à Grenade. Et le couple d’amis qu’elle a amené avec elle sont les parents d’un autre ami avec qui j’ai tourné un court métrage pendant ma vie d’étudiant. Je finissais empaillé. Vous n’en saurez pas plus.

Donc voilà, on se connaît, mais de loin et je vois débarquer toute une famille affamée de tapas car en plus Béatrice leur a vendu monts et merveilles à propose de ma cuisine après son passage à la Pépinière. La pression.

Et puis non. Enfin je veux dire, de quelle pression parle t-on ? En deux temps trois mouvements j’ai une joyeuse galerie de portraits qui se dessine devant moi. Nos amis, nos amours, nos emmerdes et je me retrouve qui plus est  face à un spécialiste du Jabugo qui me parle de l’impact de la race du cochon sur la concentration de sel et le déplacement des graisses dans la viande… Olé. Pardonnez-moi si je n’ai pas tout retenu.

Et pourquoi je vous raconte tout ça moi…

C’était juste génial. Un petit Noël avant l’heure avec quelques tapas. De nouveaux sourires à la maison que j’aurais raté sans l’aide de quelques clics : vous attendez quoi pour recevoir Béatrice chez vous ?

Je vous souhaite un Noël tout aussi joyeux.

Cookening guests

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s