Home

Obseso sexual. Sexual : prononcez le « x » avec un zeste de « s » avant le « u » qui se prononce « ou ». Vous suivez ? Sexssoual. Si señorita. Je suis un obsédé « sexssoual ». Et la tapa, même la plus rustique ne manque pas d’air dans son genre.

Pimientos del piquillo. No cabrona¹ ! Ce n’est pas un piment comme celui qui retourne, tes intestins de manière fort désagréable mais un poivron. Del Piquillo ? Que es eso ? Parce que ça pique ? Qu’est-ce que je viens de te dire ? Non ! C’est parce que sa forme triangulaire se termine par une harmonieuse petite pointe. Là est tout le potentiel érotique de ce poivron récolté en Navarre et protégé par une appellation d’origine controlée : el famoso², Pimiento del piquillo de Lodosa. Olé !

Qu’importe comment ce poivron termine dans une boîte de conserve, moi ce qui m’intéresse ici c’est comment on le farcit. Si, soy un obseso sexual. « Sexssoual ». Oui, en France, vous trouverez l’unique, le vrai Pimiento en bocal ou en conserve dans quelques grandes surfaces qui ont eu le bon goût d’avoir un rayon « exotique » intelligent. Et si vous êtes prêt à y mettre le prix et parce que la boutique vaut toujours le détour, allez chez Izraël (visite par Jean-Pierre Coffe), la fameuse épicerie fine du 4ème arrondissement de Paris.

Ok mais on les farcit avec quoi tes pimientos ? Je vous vois venir. Au choix d’abord avec ou sans béchamel. Tout dépend si vous souhaitez un pimiento frio ou caliente. Tous les goûts sont dans la nature. Comme les fêtes de fin d’année approchent, je mise sur le caliente, vous l’avez compris. Donc béchamel. Je vous invite à relire le billet sur les Croquetas, c’est la même chose. Dans la béchamel vous pouvez rajouter du thon émietté ou de la bacalao³ (préalablement dessalée por supuesto). Si l’aromate ne vous rebute pas, vous rajoutez un peu d’estragon. Moi j’adore.

Maintenant le plus dur reste à faire : farcir le Piquillo. Vous les sortez délicatement de leur boîte ou bocal. DE-LI-CA-TE-MENT. Il faut qu’il se détende. Il va falloir vous salir les mains. Pas de gants s’il vous plait. Vous me la faites sans latex celle-là. C’est une question de sensation et vous ne risquez rien avec pimiento je vous rassure. Saisissez donc un piquillo dans le creux de votre main. Vous le caressez avec votre majeur pour enlever éventuels pépins résiduels. Question de digestion par la suite. Avec l’index cette fois-ci, vous entrouvrez en douceur les lèvres du pimiento, là… oui… Il est prêt. Vous refermez la paume de votre main comme si vous faisiez le puits du chifoumi afin de coincer le piquillo. Il n’a plus le choix. Il est à vous : vous introduisez doucement la béchamel à l’intérieur. Encore une fois. Là… oui… Ce dernier repus de sa farce au beurre, vous ouvrez délicatement votre main, constatez que la tétine du poivron est ferme et intacte. Etendez-le dans votre plat à four. Au suivant !

Pimiento del Piquillo

Vous vous en tapez une vingtaine comme ça que vous alignez joliment dans votre plat. Badigeonnez d’une petite salsa andalouse (tomate frito ou simple coulis de tomate agrémenté d’un peu d’ail, de sucre, de sel et de poivre). Enfournez une vingtaine de minute (200 degrés). Servir caliente. Por supuesto.

Pimientos del piquillo

1 – Cabrona : textuellement, chèvre. Il s’agit du féminin de « cabrón », qui s’emploie à tout bout de champs pour dire « imbécile ». Synonyme : « tonto – fém = tonta ». Synonyme vulgaire : tonto del culo. Textuellement : imbécile de l’arrière train. Cherchez pas. 

2 – Famoso : célèbre ou en l’occurence, le « fameux ». Simple non ? 

3 – Bacalao : c’est la morue. Les Portugais l’écrivent pareil mais n’arrivent pas à le prononcer correctement. 

Publicités

6 réflexions sur “Pimientos del Piquillo : #foodporn dans tes poivrons !

  1. Pingback: La Francesa : la tapa de "toda la vida" | Ya Está by Tonio

  2. Pingback: Navidad en mode Cookening | Ya Está by Tonio

  3. Pingback: La paella, volver a casa | Ya Está by Tonio

  4. Pingback: Mon dîner avec… Frédéric Beigbeder | Ya Está by Tonio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s